Dessin


Zeinab Aghamahdi a du style. Dans la vie réelle, comme dans ses dessins. Son univers visuel transforme le quotidien en petites espiègleries et en rêveries douces-amères:

 

ZeinabAghamahdi_amourfinal

 

Diplômée en architecture, elle a préféré laisser de côté cette carrière pour développer son monde crayonné et coloré. Et je l’en remercie! Mais Zeinab ne fait pas que de dessiner: elle crée également des bijoux, des graphismes et fourmille d’histoires à raconter. Son site internet vous offre un panorama de ses créations: bibizizi.

 

ZeinabAghamahdi_LaclefdusolC’est avec le projet La clef du sol que notre collaboration a débuté: une série de courtes histoires illustrées, basées sur les pérégrinations de Zeinab à travers pays et cultures, entre Orient et Occident, à travers le temps aussi, entre enfance et âge adulte.

Il y a les déracinements. Des voyages en nombre. L’exploration sans fin. De nouvelles maisons. Partout où nous allons, la petite musique de nos territoires intérieurs est là, mêlant passé et présent, mélancolie et désir d’avenir.

La mémoire est le personnage principal du projet, mêlant la subjectivité du parcours de vie de Zeinab et l’universalité des petites tragicomédies que nous traversons tous au quotidien. Ses souvenirs dressent une carte de rencontres, d’identités, de voyages et de migrations. La partie dessinée est enrichie par la partie textuelle des histoires, les deux pouvant être lues indépendamment ou conjointement. La force du projet réside dans cette union formelle, ainsi que dans l’interculturalité déclinée dans chaque histoire, rejoignant certaines questions politiques brûlantes de notre société contemporaine.

Après Le Petit Salon et Les Boucaniers à Lausanne, nous exposons la première histoire du projet intitulée « L’épaisseur du papier » à la Villa Dutoit à Genève du 2 au 18 juin 2017.

 

Zeinab est également l’illustratrice principale de mon premier roman, qui sortira pour la rentrée littéraire de septembre 2017 aux Éditions uTopie. Deux autres artistes contribuent à la partie visuelle de ce livre: Rosalie Vasey et Alina Weber.