Poésie


Écrit lors d’une résidence artistique à la Villa Dutoit à Pâques 2018, en préparation du projet PARTIR – En Compagnie d’Eux.

Lire la suite

Ce poème a été écrit lors d’un atelier « Carte blanche » avec François Debluë à la Bibliothèque municipale de Vevey, à partir d’une mise en regard du « Tres de mayo » de Goya et d’un paysage lémanique de François Bocion, ainsi qu’en pensant à Stéphane Hessel.

Lire la suite

Comment transcrire en mots les émotions et réflexions surgies pendant un spectacle? Exercice fragmentaire d’une expérience du vivant.

Lire la suite

Retour en enfance… de l’amour. Premier poème amoureux, parmi les quelques écrits sauvés de mes carnets de jeunesse.

Lire la suite

Inspirer. Sens n°1: faire pénétrer l’air ou un gaz dans les poumons. Sens n°2: créer chez quelqu’un, en particulier chez un artiste, un état privilégié qui lui favorise la création, l’imagination, l’invention. Photo-poème doublement inspiré.

Lire la suite

Promenade écrite et photographique composée lors de l’atelier « Carte blanche » de Marie-Claire Gross à la Bibliothèque municipale de Vevey en mai 2017. Parcours extérieur-intérieur-extérieur, sans guide.

Lire la suite

Dans le style d’un bulletin météo, écrire celui d’un autre élément que le temps qu’il fait. Peupler la vie quotidienne d’autres ciels, déceler ici-bas les traces d’un empyrée.

Lire la suite

Un poème écrit il y a une quinzaine d’années, à la charnière entre l’adolescence et l’âge adulte, à l’époque où je n’avais pas encore découvert la Suisse, mais fuyais déjà Paris en pensée.

Lire la suite

Les haïkus sont des poèmes d’origine japonaise, composés de trois vers. Je les conçois comme des caresses, des chatouilles, des malices pour regarder le monde autrement, tendrement, le temps d’un instant. Écrire des haïkus rend la poésie des petits riens quotidiens très addictive. Essayez et vous verrez!

Lire la suite

Météo morose, cœur sous hypnose: embrassez de vos lèvres rouges le blanc du Léman et le rose de la vie ré-apparaît. Dans un train un matin, entre Vevey et Lausanne… ou peut-être n’importe où ailleurs.

Lire la suite

Dessine-moi… comme si tu tenais l’univers à la pointe de tes crayons.
Poème accompagné d’un dessin de ma mère, que je regarde chaque soir en me couchant et chaque matin en me levant. L’abandon serein.

Lire la suite

Déjà, il y a le manifeste. Définition n°3 du Larousse: « Exposé théorique par lequel des écrivains, des artistes lancent un nouveau mouvement. » Je ne sais pas encore bien quel mouvement, mais bougeons en tout cas! Dansons! Dessinons! Écrivons!

Lire la suite